AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les projets sont actuellement en pause (manque de staff)
Nous reprendrons dès que possible,
mais en attendant, vous pouvez toujours télécharger
nos projets terminés dans la catégorie appropriée Wink
 
A bientôt~

Partagez | 
 

 [Ipod challenge] Sakura-chan

Aller en bas 
AuteurMessage
Sakura-chan
Co-fondatrice polygame & perverse || Femme de Fuji Syuusuke ~
 Co-fondatrice polygame & perverse || Femme de Fuji Syuusuke ~
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Shu **

MessageSujet: [Ipod challenge] Sakura-chan   Mer 14 Avr - 22:45

Bon, alors, je m'excuse d'avance de la nullité de mes textes XD
J'en avais écris 9, mais un que j'ai pas terminé XD


Masataka nkagauchi & Toru baba (niou et yagyuu)
Petenshi daa! an to demo iie (dl4 PoT) *Va savoir ce qui m'a pris de déprimer sur celle là XD

*Toi qui me trompe, mais où as tu la tête? Niou, je sais que... c'est un jeu
J'y ai joué mais ... A quoi pense tu? Pourquoi utiliser mon image pour séduire une fille?*
Voila les question que se posaient le gentleman face aux actions de Niou.
En effet celui ci avait revêtu son identité pour séduire une fille et pour s'en mettre un autre
dans la poche. Yagyuu marchait le long du couloir menant à sa prochaine salle de classe
quand il vit approcher son meilleur ami, et il explosa.

*Pourquoi me faire souffrir*



Niou masaharu- Valentine day

C'est la saint valentin. Tezuka n'a vraiment pas d'idée pour Fuji.
ca doit faire 6 mois qu'ils sont ensemble, mais Tezuka n'arrive pas à le déchiffrer. M%ais
il en va de même pour Fuji. Chacun se demande s'ils ne s'aiment pas assez.
Un jour, après l'entrainement, Tezuka proposa à Fuji de venir chez lui. Fuji accepta.
Il se mirent dans la chambre de Tezuka, avec l'intention de parler, quand Fuji
allongea tezuka. Il descendit, déboutonna la chemise de son capitaine, laissant aller des baisers sur son corps , et déboutonna son
pantalon. Il passa sa main sous le calçon de Tezuka, faisant des mouvement de va et viens sur le sexe de son ami.
Après un moment, il se releva, alla se laver et décida de partir en remettant ses lunettes




Christophe mae- Dingue Dingue Dingue

Mais pourquoi? Pourquoi? Je t'aimais Fuji.
Pourquoi est ce que j'ai tout gaché? Je me maudis. Je suis folle de toi, s'il te plait, reviens.
Ce jour-là, j'étais énervé, mes parents avaient exagéré, vient, s'il te plait, et recommençons tout depuis le début.
Mais à quoi je pensais, on était bien tos les deux. Tu m'avais emmené au parc d'attraction, on commençait a
parmler de comment se passe les cours et de nos parents, et lorsque tu as voulu me raisonner, j'ai exploser.
Tu as tout pris alors que tu n'avais rien fait. Mais pourquoi?




Mastaka nakagauchi- Kimi wa boku no taiyou

Kumiko et Yoshiko, mais où avaient elles trouvé ce trésor? Elles se baladaient, mais soudain, elles tombèrent
nez à nez avec un homme tenant une malette. Kumiko l'avait crocheté, une fois rentrée, pour voi ce qu'elle contenanait: des milliers de yens
Un coup de téléphone, un bus à prendre, elles entrent dans un bar, des gangsters sont là. Soudain, un coup de feu est tiré.
Nos jeunes filles regarde dans leur sac, celui que leur avait donné l'homme en même temps que la malette. Il contenait un talkie walkie
et des revolvers. Elles filèrent se cacher derrière le bar, sortirent le talkie walkie et eurent la police. Yoshiko explique la situation. Soudain, une ombre surgit. La porte vola, les flics étaient là




Genki Ookawa- Kite

Un jour je décide de le faire, mais je m'énerve tellement à tout loupé que j'abandonne. Mais pourrais-je savoir pourquoi j'abandonne?
Et pourquoi tu me regardes comme si tu le savais d'avance? Ne me dis pas que je suis si prévisible. Je veux le faire. Je veux aussi pouvoir le faire.
Comment ça, Yoshiko, je peux le faire? Tu sais comment je suis? Tu as vu ce que je faisais? Je me décidai finalement à le faire, je recommençai.
Et puis, je recommence. Alors, Yoshiko? Qu'en dis tu? C'est mieux? Mais j'y arrive, je me laisse bercer par les nuage, mes pensées volent entre elles.
Je ré-éssaie. J'y suis, je le fait. Mon travail est terminé. Alors Yoshiko? Rien de mieux que de faire nous même pour être fière de notre travail.



Clear Veil- The future of despair

Bunta était assis avec niou sur le toit de rikkai, ils parlaient de tous et de rien, comme à leur habitude. Ils continuèrent à parler, puis, Bunta posa un question qui laissa niou assez perplexe:
*Qu'adviendra t-il de nous? Je veux dire, tu crois que le futur sera comment?
Que... Quoi? *failli s'étrangler Niou
*Comment tu crois que sera le futur? Parti comme c'est parti, c'est possible que ce soit desespérant.
Désespérant? *Fit l'autre, incrédule
*Bah oui, déjà maintenant ça l'est.*
Cela laissa le stratège pensif. C'est vrai la vie n'était pas rose tous les jours, du moins pour les adultes. Pour eux, tout alllait bien.
Cependant, il n'y avait encore jamais pensé. Tout simplement parce que ça démoralisait de trop y pensé. Le blond fut sortit de ses pensées
par un corps qui se lovait contre lui, qui lui apparut être bunta. Le jeune rouquin semblait visiblement se faire du souci. Mais pourquoi?
"Qu'importe" pensa le stratège. La seule chose qu'il avait en tête était de remonter le moral de son amant. Il allait sortir une phrase, pour le
sortir de ses pensées, mais fut coupé par la sonnerie qui signifiait la reprise des cours. Bunta commença à se lever, imiter par niou. Soudain,
une idée germa dans la tête du stratège. Il agrippa Bunta d'un bras, l'attira contre lui, et de l'autre main carressa sa joue avant de déposer un baiser sur ses lèvres.
Il baissa la tête au niveau de son oreille, et murmura:

"Le futur, on a qu'a l'écrire"
Il agrippa alors la main du rouquin, et ils se dirigèrent ensemble vers leur cours. Niou satisfait, et Bunta ayant retrouvé le moral



Clear Veil- Over

Yoshiko se remémorait son enfance, avec Kumiko. Elle avait connu son amie dès ses premieres années, leurs parents étant amis. Elle avaient fait les 400 coups ensemble, se défendant mutuellement. Elles étaient même passées à deux doigts du conseil de discipline. Elles avaient partagé tous leurs secrets, mais si il y avait bien une chose qu'elles ne partagaient ps, s'étaient les garçons. Yoshiko émit un petit rire à cette pensée. C'est vrai qu'elles ne s'étaient pas vraiment disputées, sauf une fois où Kumiko avait été jalouse parce que Yoshiko approchait Fuji de trop près. Mais rien de bien méchant. Leur enfance, elle avait été rose.



Sakura card captor ending 3- Fruit Candy

Bunta aimait les sucreries, ce n'était un secret poour personne. Alors, lorsqu'il avait vu Niou déposer une de ces sucreries sur ses lêvres, et ensuite l'inciter à venir, il n'avait pas refusé. Lorsqu'il posa ses lêvre sur celles du stratège, il ressenti un sentiment profond, et approfondi le baiser, jouant le jeu du stratège. Le grisé l'enlaça de ses bras, le rapprochant de son torse. Ils se séparèrent par manque d'air, mais non pour autre chose. Cependant, Marui avait bel et bien pensé à prendre la sucrerie, ce qui fit rire Niou. Le rouquin regarda son amant d'un air incrédule, et les éclats de rire redoublèrent. Le génie regarda alors Niou, s'avança vers lui, et colla doucement ses lèvres sur les siennes, laissa trainer sa langue sur les lêvres encore sucrées du stratège. Celui-ci en profita explorer la bouche du génie mais s'en écarta, ressentit un petite douleur dû au faite que Marui lui avait mordu la langue. Il le regarda, incrédule. Marui avait les yux rempli de Malice.
* ca t'apprendra à ta moquer*



LM.C Oh my juliet

Il l'avait pourtant bien prévenu. Il lui avait dit de ne pas provoquer le petit démon de rikkai. Mais c'était son partenaire de double que s'en était chargé. Mais pourquoi s'en était il pris à lui? Pourquoi à Inui? Pourquoi pas à Kaidoh? Le master restait là, au chevet d'Inui, à attendre qu'il se reveille, à ruminer ses pensées,
à se faire du souci. Il s'en voulait de ne pas avoir retenu Akaya. Il regardait de temps en temps la porte de la chambre, esperant qu'un de ses coequipiers viendraient lui parlait, ou qu'un membre de seigaku viendrait. Personne. Il attendit, mais personne ne vint. Il regarda alors le lit où était allongé son ancien partenaire. Il avait la tête bandé, mais n'était pas en danger. Il fallait juste attendre son réveil. C'était long. Plus le temps passait, plus Renji se faisait du souci. Soudain, la porte s'ouvrit. Renji se leva, simple usage, et regarda qui entrait. C'était kaidoh, le partenaire de double de Inui. La vipère s'avançan, regardant à tour de rôle Inui et Renji. Il avança encore, puis fut surpris par le visage de Renji. Il allait ouvrir la bouche lorsqu'il entendit un gémissement, son sempai était reveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakura-chan
Co-fondatrice polygame & perverse || Femme de Fuji Syuusuke ~
 Co-fondatrice polygame & perverse || Femme de Fuji Syuusuke ~
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 22
Localisation : Dans les bras de Shu **

MessageSujet: Re: [Ipod challenge] Sakura-chan   Sam 17 Avr - 23:17

Nyaa Nyala =D
Il y a surement encore des fautes et je m'en excuse XD


Sutter Chance wa ichido dake- Fuji Syuusuke


Cette fille, cc'est incroyable la chace qu'elle a! Pansa Kumiko en voyant cette petite nouvelle arrivée au Lycée il y a une semaine de cela. En effet, tout lui réussissait, même les jeux de hasard. C'était une sacrée petite vénarde. Kumiko en était venue à l'admirer.
Un jour qu'elle était allée à sa rencontre, elle l'invita jouer à un jeux de hasard chez elle, histoire de voir si elle avait un truc pour tout réussir comme ça. Le jeu passa, et Kumiko ne décela aucun stratagème. Elle commença à faire la mou, plus du tout envieuse, assez vexée d'avoir perdue, ou du moins faussement vexée. Elle eu alors une idée, un match de tennis! Au sport, la chance, on la provoque, tel était sa devise


My time- Fuji Syuusuke

Toujours pressé!
C'était la phrase qu'avait lancé Niou à Yagyuu lorsqu'il étit venu le réveiller au camps d'entrainement. C'est aussi ce qu'avait dit Akaya à Renji. Ils n'étaient pas matinaux, que voulez-vous, hein? Ils prirent leur petit déjeuner, ce qui fut assez labaurieux, puis allèrent sur les courts. A ce moement, Akaya partit de son coté tandis que Niou rejoignait son ami Yagyuu pour des doubles.
Alors, partenaire, on rumine? Lança Yagyuu
Fatigué! se contenta de répondre l'interressé.
Le gentleman dû se contenter de cette réponse. Pour toute nouvelle réponse, le stratège alla prendre une balle et se positionner face à Yagyuu.
C'est ça ta façon de me le faire payer, Niou-kun? Pensa Yagyuu, ironiquement.
Puis ils rejoignit


Blurring eyes- l'arce en ciel

Le monde change à chaque instant. Il suffit de fermer les yeux pour s'en apercevoir. Ce qu'on avait cru vivre un instant avant venait de disparaitre. Mais de quel façon? Personne ne le sait. Là es tout le mystère de la chose. Kumiko y songeait tandis que le cours se passait. Elle fut, vous en conviendrez, sortit de ses pensées par son professeur qui la rappella à l'ordre. Ce n'est rien, songea Kumiko. Juste nettoyé l'étage des premiers années ce soir. ça lui laisserait tout le temps de rêver

Rever, Kumiko aimer ça, elle s'éclipsait dans son monde, son monde fantastic à ses gouts et se couleurs, et personne ne le voyais. Il était secret de tous. C'était lui qui la connaissais le mieux


Jack- téléphone

Les voyantes, tu y crois? Demanda Marui à Akaya, lorsqu'ils furent seuls.
Non, c'est du grand n'importe quoi. ça n'existe pas. Pourquoi cette question?
C'est mes frères qui me l'ont posé,

Les voyantes, il y avit cru, ce cher Akaya, lorsqu'il était petit. Et le jour où il avait compris, il était entré dans une colère noir. Heuresement que sa soeur avait été là pour le raisonner, mais il s'était quand bien même enfermé.


Ryo shishido

Faisons la fête: Avait il proposé lors de leur deuxième victoire au tournoi ntional. Il conduisit ses confrères dans une grande salle avec un banquet orné de plats de toute sorte.
Tout le monde c'étaient jetés dessus en manifestant leur contentement par de grands cris de joie, sauf sanada qui était resté à l'écart avec Yukimura. Il commença à balbutier des phrases du bout des lèvres, mais fut arrêté dans son élan par yukimura qui le tirait dehors "On est mmiux seul pour parler, non?" avait il trouvé comme excuse, cachant le fait, qu'il aimait être seul avec son ami. Sanada ne voyait pas le but de cette manoeuvre mais


Nickelback

Mais pourquoi tu lui as fait confiance, espèce d'idiot! se contenta de se maudire interieurement Yagyuu. Il avait commencé un coup fourré avec Niou, mais n'en connaissait rien. Il l'avait juste épaulé en tant que meilleur ami. Enfin, c'est ce qu'il croyait, mais ils savait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Ipod challenge] Sakura-chan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fan Fic n°7
» International Warlord Challenge - Debriefing
» Challenge n°15 du 12 février au 26 février
» les carrosseries du challenge 2010
» Ferrari F-430 Challenge "La roche"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko x Inu :: Coin détente :: Fanfics :: iPod Challenge-
Sauter vers: