AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les projets sont actuellement en pause (manque de staff)
Nous reprendrons dès que possible,
mais en attendant, vous pouvez toujours télécharger
nos projets terminés dans la catégorie appropriée Wink
 
A bientôt~

Partagez | 
 

 [Claymore/Bleach/OC] Fleur en acier gelé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: [Claymore/Bleach/OC] Fleur en acier gelé   Dim 6 Juin - 16:16

Titre : Fleur en acier gelé
Fandom : Bleach, Claymore
Genre : OC, Angst, POV, suite d'OS
Rating : R/M
Pairing : IkkaYumiKaori
Disclaimer : Les personnages comme les univers ne m'appartiennent pas. Je les emprunte pour faire mumuse... sauf Yukino Kaori qui m'appartient.
Résumé : Suite de ficlettes POV sur Kaori

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Dualité

Aussi longtemps que remontent ma mémoire, je crois que la douleur a constitué le principal de mes souvenirs. Une douleur liée à un plaisir trouble, intense quand je relâchais mon énergie démoniaque, le yoki, mais que je devais contrôler sous peine de me transformer définitivement en une créature hideuse, éventrant des humains pour leur arracher les entrailles et les dévorer, un être que peu de guerrières auraient sans doute été capables de vaincre sans y récolter des blessures sérieuses voire y laisser la vie. J'étais une mi-Humaine mi-Yoma, la Tueuse aux Yeux d'Argent Numéro Deux de la Génération Soixante-Quatorze. Une aberration aux yeux de l'humanité. Juste destinée à combattre les autres monstres. Parce que j'étais plus forte qu'un humain ordinaire et parce que j'avais plus de conscience qu'un monstre. Voila la vraie signification de ma nature.
Puis, je suis arrivée par caprice du destin comme par accident dans le monde de Bleach, à la Soul Society. Ce que les humains appellent le paradis où vont les âmes vont après la mort. A cause du monstre qu'on avait fait de moi, je possédais à mon arrivée une grande quantité de reiatsu, me destinant à devenir une shinigami. Un Ange de la Mort. Le combat encore et toujours. Contre d'autres monstres. Et même si aucun d'entre eux n'avaient la puissance, la dangerosité de la seule personne que je voulais tuer, il fallait que j'apprenne à jongler entre mes deux énergies, mon Yoki et mon reiatsu. Mon reiatsu me servait à sceller mon énergie démoniaque, à pratiquement le supprimer à son extrême limite. L'heureuse et seule conséquence fut que les terrifiantes cicatrices de mon ventre disparaissaient elles aussi. Mais ma puissance physique comme ma rapidité diminuaient de manière significative. Je ne pouvais plus utiliser mon épée véloce avec un katana sans le voir se briser comme un fétu de paille tout comme mon bras était au dixième de sa rapidité réelle, Ce désagrément là cessa lorsque j'héritais du bras droit d'Emma, l'Epée Véloce originelle. Ryu no TenHime, mon zanpakûto, de part ses capacités et son pouvoir, était une légère compensation à cette perte de force physique. Mais en tant que shinigami, la Yukino Kaori que j'étais devenue n'égalerait jamais en aptitude guerrière la Séréna au Triste Regard que j'avais pu être des années auparavant. Néanmoins, en levant le sceau et laissant affluer le Yoki dans chaque parcelle de mon corps, toute ma puissance revenait et l'ex-Numéro Deux revenait à la vie. Et avec, ma part de ténèbre, ma soif de vengeance, ma faim de viande et les douleurs qui accompagnent ces revirements.

_________________

Spoiler:
 



Dernière édition par Gossip Coco le Mar 24 Aoû - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: Re: [Claymore/Bleach/OC] Fleur en acier gelé   Dim 6 Juin - 16:44

Dans le silence de la nuit

Ils dorment paisiblement, dans la grande chambre d'Ikkaku. En tant que troisième Siège, ce dernier a droit à une chambre plus spacieuse que la nôtre, à Yumichika et moi. Mais ça nous est égal. Car Mika utilise la sienne uniquement pour y mettre ses affaires ; il préfère dormir avec notre amant. Et moi, je n'ai besoin de rien d'autre que ma Claymore pour dormir. Je déteste généralement dormir allongée entre des draps frais et en dehors de mon épée plantée dans le sol et d'une chaise pour poser mon uniforme, ma chambre est vide. Dormir assise, adossée à ma Claymore, me semble être la meilleure position pour entrer dans le monde des rêves. IkkaYumi aimeraient que je dorme plus souvent avec eux. J'aimerai aussi... Si seulement j'étais capable de vraiment dormir. Une particularité à nous autres mi-Humaines mi-Youma est qu'on a oublié ce qu'est un véritable sommeil. Nous dormons, non pour reposer à la fois nos corps et nos esprits, mais d'abord pour oublier ce que nous avons dû devenir. Car même les yeux fermés, nos sens sont en alerte. Même la plus faible d'entre nous a la capacité de sentir quelqu'un l'approcher quand elle se repose.
Je déambule à travers les couloirs du Quartier Général de la Onzième. J'entends au loin les murmures de nos subalternes qui rient aux éclats. Ils sont sans doute en train de boire à s'en retourner la tête. Mais je ne les rejoins pas. Je ne me sens pas d'humeur à faire la fête. Mon regard se porte vers la lune dont les rayons m'étouffent de leur lumière accusatrice. Je hais cet astre car, où que j'aille, il est toujours là, comme s'il prenait plaisir à me surveiller, comme jadis l'Organisation. Il était là, la nuit où dix-huit de mes consœurs ont péri dans la campagne militaire des Marécages de l'Ouest. Cette nuit où, les quatre seules survivantes à cette guerre, Fiona, Lisa, Clara et moi-même avons vu les hordes d'Eveillés massacrer ces malheureuses sans qu'on ne puisse rien faire. Sous la lumière malveillante de la lune.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: Re: [Claymore/Bleach/OC] Fleur en acier gelé   Dim 6 Juin - 18:39

Désir de combat

Je ne pouvais y croire : ce stupide ennemi avait réussi à mettre à terre le Capitaine Hitsugaya, Matsumoto Rangiku, Hisagi Shuei et Ikka-chan. Quatre puissants shinigamis n'arrivaient pas à bout de cet ennemi sorti du néant. Mais d'après le Capitaine- Commandant, les Phantoms avaient la capacité de contrôler les flux de reiatsu, comme Clara avec le Yoki. Par conséquent, plus son adversaire était puissant, plus il était vulnérable à ce genre de technique. Je restais ainsi, sans mot dire, ma cape dissimulant mon visage tout comme libérer mon Yoki supprimait mon reiatsu. Sans un mot, je m'avançais sur le champ de bataille.
"T'es qui toi? beugla le monstre en s'avançant vers moi et faisant vibrer son épée.
-Oh! Un contrôle des flux de reiastu! Je comprends pourquoi tes adversaires ont été impuissants.
-Je vais te faire subir le même sort!" me coupa mon ennemi.
En vain, il tenta de prendre le contrôle de mon corps mais il ne put détecter la moindre parcelle de reiastu. Et jusqu'à présent, personne de ce monde n'avait su identifié cette énergie inconnue qui était la mienne. De dépit, il se jeta sur moi, son sabre en avant mais grâce à mon épée véloce et la fureur se déchaînant dans mon bras droit, je pus parer sans difficulté à chacun de ses coups. Le monstre ne comprenait pas ; son visage hideux était encore plus déformé par la haine et l'impuissance. Mais la surprise et l'incompréhension se lisaient encore plus dans les regards de mes compagnons. Ils n'avaient pas encore compris qu'il ne s'agissait que de moi.
"Ton coup d'épée est plutôt impressionnant, repris-je avec calme. Mais, face à mon épée, ça ne veut rien dire."
Sans qu'il ne puisse comprendre, il se retrouva sous une pluie de coups qu'il ne parvenait pas à distinguer.
"Des coups d'épées invisibles? Impossible! glapit le Phantom.
-Non, ce n'est que l'épée véloce. Retiens mon nom, Yukino Kaori, celle qui autrefois s'appelait Serena, ex-numéro Deux, qui porte en elle le sang et la chair de Carmelia, le sang et la chair de l'Eveillée Julietta et celle qui possède le bras droit d'Emma." Achevai-je avant qu'il ne trépasse.
Sous le regard incrédule du Capitaine Hitsugaya et des autres, je me rapprochais d'eux. Je savais que les questions se bousculaient dans leurs esprits. Ayant supprimé mon reiatsu, ils n'avaient pas eu la possibilité de me reconnaître.
"Je suis désolée, je suis un peu en retard.
-Comment... as-tu fait? Je veux dire... Ton reiatsu... me demanda Matsumoto en bredouillant.
-Je l'ai supprimé." me contentai-je de répondre.
Non, ils n'avaient nul besoin besoin de tout savoir. La seule chose comptait à mes yeux, évacuer par le combat cette excitation qu'avait provoqué la libération de mon énergie Yoma. Même s'il me fallait redevenir Serena. Parce qu'en dépit de tous mes efforts, la Tueuse aux Yeux d'Argent que j'étais serait plus forte, plus puissante que ne le serait jamais la shinigami que j'étais devenue.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: Re: [Claymore/Bleach/OC] Fleur en acier gelé   Dim 6 Juin - 20:54

Fleur en acier gelé

Carmelia. Un nom de fleur. Mais une fleur en métal et qu'on surnommait "La Douceur de l'Acier". Pourtant, cette Numéro Un n'avait aucune tendresse avec les monstres mais combattait avec grâce et élégance. Sa spécialité était sa vitesse jamais égalée couplée à une puissance hors norme. Elle tuait avec facilité les Yomas d'autant que c'était, tout du moins jusqu'à ce qu'elle me recueille, sa seule raison de vivre. Mutuellement, nous nous sommes données une nouvelle raison de vivre mais ce qu'elle m'a donné va au delà. Elle m'avait donné un prénom, Serena, pour qu'enfin, je puisse être en paix avec moi-même et les souvenirs de ma prime enfance. Elle m'avait donné la résistance, celle qu'on a besoin quand on a tout perdu et que le destin s'acharne sur nous. Elle s'était donnée à moi, pas dans le sens physique, bien sûr. Non, elle était devenue simplement le centre de mon univers, ma lumière. Et je lui avais donné quelque chose, j'avais rompu sa solitude et lui ai fait oublier qu'elle n'était pas qu'une Tueuse aux Yeux d'Argent. Carmelia se souvenait des sentiments propres à l'humain : l'amour, la compassion, l'attachement.
J'ai tout perdu ce jour où Carmelia a été tuée dans son combat contre Julietta, une ancienne Numéro Deux. Je n'ai rien pu faire que regarder, impuissante, pendant que l'Eveillée la tuait en la décapitant, meilleure façon de s'assurer qu'une Tueuse soit morte. Puis elle a blessé Emma, la Numéro Deux de la génération de Carmelia de telle sorte que, durant longtemps, je la crus morte elle aussi. Et comme Claire le fera des années plus tard, je frappais à la porte de l'Organisation. Si je ne pouvais ramener Carmelia à la vie, je pouvais continuer de la faire vivre en moi en intégrant son sang et sa chair à l'intérieur de mon corps. Et l'on y mit aussi celui du bras tranché de Julietta. Pour garder en mémoire la seule personne que je souhaite tuer plus que tout. Parce que renoncer à ce qui fait mon humanité physique, je suis prête à rendre mon âme aussi froide que l'acier.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: Re: [Claymore/Bleach/OC] Fleur en acier gelé   Dim 6 Juin - 21:46

Une fleur dans une mer de sang

J'avais presque tout oublié, quand je débarquais dans la dimension de Bleach, à la Soul Society. Tout sauf les visages de Carmelia et des dix-huit guerrières qui avaient péri dans la campagne des marécages de l'Ouest. En arrivant dans ce monde inconnu, la Sorcière des Dimensions m'avait donné un nouveau prénom, Yukino Kaori. Parfum de neige. Car j'étais devenue plus glacée que les nuits d'hivers. J'avais conservé ma claymore que je portais dans le dos et j'avais fait main basse sur un katana après avoir tué un groupe de brigands. Je devais me faire à ma nouvelle condition, à une vie dont j'ignorais les règles, sauf celle de la survie la plus élémentaire. Mais je restais une Tueuse aux Yeux d'Argent. Même sans me nourrir, je ne pouvais trépasser et mettre ainsi fin à la souffrance et à la solitude. Je traversais le Rukongaï et ses rues misérables et sordides comme une statue. Je fouillais les poubelles pour un peu de nourriture, tenter malgré la lassitude, de vivre, au moins tant que je n'aurai pas fait la seule chose que je souhaitais au monde. Même si cela devait me prendre des années pour cela. Je ne ressentais ni peine ni plaisir, seulement un vide atroce qui menaçait de me faire sombrer dans les ténèbres.
Peu à peu, l'envie de vivre que m'avait légué Carmelia s'estompa. J'étais juste seule avec ma douleur familière, seule compagne de mes jours et mes nuits que je faisais baigner dans le sang par des combats. Aucun de mes ennemis n'avaient pu, ne serait-ce que me faire une égratinure. C'est alors que j'entendis parler d'eux. Deux guerriers redoutables et redoutés dont la soif de combat ne s'était jamais démentie. Je voulais les voir. Pour me battre et m'oublier. Mais mes recherches furent vaines et un jour, je m'écroulais. Je n'étais pas fatiguée pourtant. J'étais juste lasse. Ce fut quelques heures après qu'ils apparurent, l'un des deux braillant pour se battre.
"Tuez-moi."
Ce furent les seuls mots que je me sentais capable de prononcer. Ils s'approchèrent, intrigués et me virent. Leur surprise augmenta lorsque je réitérai ma demande.
"Mais pourquoi? me demanda celui qui était chauve. Pourquoi je devrais tuer une personne à terre qui ne peut pas se défendre?
-Parce que, murmurai-je, je ne trouve pas que vivre et combattre seule en fouillant dans les poubelles et mourir, ça faille une grande différence."
Ils me regardèrent mais je ne lus pas de la pitié dans la prunelle de leurs yeux. Cela ressemblait au même regard que celui de Carmelia.
"Non, je te tuerai pas, répliqua le chauve. Parce que tu vas rester avec nous. Et on restera avec toi, pour toujours. On te le promet.
-Et tu es si belle, poursuivit son compagnon, tu ressembles à une fleur. Ce serait dommage de détruire l'image de la beauté."
Il me tendit la main mais je ne pus rien faire sinon esquisser un pâle sourire. Ils me rappelaient un peu la seule personne que je me croyais capable d'aimer. Et ils m'offraient un futur. Un avenir prometteur, même si ces lendemains seraient couleur rouge sang. Je n'étais pas capable de concevoir un monde sans cela, de toute façon.
"Je m'appelle Se... Yukino Kaori.
-Et moi, c'est Madarame Ikkaku et mon pote, Ayasegawa Yumichika.
-Mange ça, cela te fera du bien, " me fit ledit Yumichika en tendant une pomme.
Je n'avais pas faim mais cela me fit envie quand même. Car accepter de manger, c'est accepter de continuer à vivre. Et je voulais juste à cet instant, rester avec ces deux hommes. Car ils avaient réveiller la fleur d'acier qui sommelait en moi.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: Re: [Claymore/Bleach/OC] Fleur en acier gelé   Mar 15 Juin - 0:11

Toi qui me semble si loin

Fandom : Bleach/Claymore
Pairing : Ikkaku/Yumichika/Kaori
Genre : Angst, PoV, O-S, threesome
Rating : R/M
Résumé : Durant un combat, Kaori libère ses véritables pouvoirs démoniaques et Ikkaku repense à ce qu'elle lui a expliqué autrefois sur sa véritable nature.

Clés de compréhension :

Shinigami : Ange de la mort
Reiatsu : énergie spirituelle des shinigamis
Gotei 13 : Ensemble des shinigamis
Yoma : monstres dévoreurs d'humains
Tueuses aux Yeux d'Argent ou mi-Humaine mi-Yoma : guerrières autrefois humaines dans lesquelles du sang et de la chair de Yoma ont été greffés et sont les seules habilitées à exterminer les Yomas.
Yoki : énergie démoniaque propre aux Tueuses aux Yeux d'Argent et aux Yomas.

PoV Ikkaku
Impuissance. Un sentiment que je hais. Car je ne peux pas l'aider. Ma petite Kaori, son visage est tellement... différent de celui que je connais. Le métallique de ses yeux qui parfois me fige sur place a cédé à un regard dont j'ignorais l'existence à deux ambres cruelles. Les courbes de son corps qui me rendent fou quand elle dort à mes côtés sont déformées par une puissance inconnue. Mais ce qui a le plus changé, c'est surtout la rage dans sa voix. Jusqu'à présent, à chacun de ses combats, Kaori s'est toujours battue avec un léger sourire aux lèvres, laissant exprimer un certain plaisir lorsqu'elle croisait le fer. Et là... Non, tout semble loin, très loin de la jeune femme un peu moqueuse, indécente et indifférente à ce qui l'entoure. On dirait... un monstre. Je comprends alors ce qu'elle m'avait racontée un jour.

"Je ne suis pas une véritable shinigami, m'avait-elle un jour en me montrant sa Claymore. Là d'où je viens, je suis ce qu'on appelle une mi-Humaine mi-Yoma ou Tueuse aux Yeux d'Argent. Parce que c'était le seul moyen de réaliser la seule chose qui me maintenait en vie.
-Une... mi-Humaine mi-Yoma? m'étais-je exclamé, sans être sûr de comprendre.
-Oui. On a mis en moi du sang et de la chair de Yoma... De ces monstres... pour devenir plus qu'un être humain et plus qu'un démon. Ma véritable énergie est ce qu'on nomme le Yoki. Dans cet univers, à la Soul Society, j'ai dû apprendre à utiliser l'énergie spirituelle, le reiatsu. Mon reiatsu est en fait un "sceau" qui entrave ma puissance réelle. Cela me permet d'être comme toi et Yumichika," acheva t-elle avec un sourire triste que je n'avais vu que fugacement.
Bien sûr, elle avait refusé d'en dire plus, sur sa vraie nature. Je savais qu'elle pouvait se transformer en monstre dévoreur d'humains si elle libérait ce yoki sans réfléchir et à plus de quatre-vingt pour cent sans conserver sa conscience. On appelait cela l'Eveil. Mais je n'aurai jamais cru voir, ne serait-ce que vingt pour cent des conséquences d'une telle libération. Puis, elle sortit une carte noire, cachée dans le pommeau de son épée. Dessus, un étrange symbole rouge sang était dessiné. Il représentait une sorte de croix surmonté d'un cercle.
"Si un jour, quelqu'un t'apporte cette carte, avait-elle repris, trouve-moi le plus rapidement. Et tue-moi.
-Quoi? avais-je hurlé, horrifié à cette idée.
-J'aurai atteint mes limites, je ne pourrai pas garder mon cœur humain très longtemps. Alors, plutôt que de devenir un monstre, je préfère mourir. C'est le souhait de toutes mes semblables, les autres Tueuses.
-Je... je ne pourrai jamais. bégayai-je, les yeux au bord des larmes.
-Il le faudra pourtant. Une fois éveillée, je ne te reconnaîtrai probablement plus. Ni toi, ni Yumichika, ni même le Capitaine Zaraki. Il faudra me tuer avant. Car une mi-Humaine mi-Yoma de mon niveau, sans libération d'énergie est plus puissante qu'un Capitaine du Gotei 13. J'ai bien peur que personne ne puisse m'arrêter si une telle chose se produisait."

L'Eveil. Je savais que Kaori avait la capacité, certes limitée selon ses propres mots, de pouvoir pousser ses pouvoirs à leurs limites et de les supprimer si elle commençait à perdre le contrôle. Mais je savais aussi que la probabilité que ma chère douce ne puisse redevenir normal était hautement élevé. Se battre contre ce Arrankar en laissant renaître ainsi la guerrière qu'elle était jadis avait été la solution qu'elle avait choisie pour être certaine de gagner. Je ne pus que serrer les dents en voyant à la vitesse phénoménale les changements corporels qu'engendrait une telle libération de pouvoir.
"Il faut qu'elle arrête, marmonne Yumichika, à mes côtés, tombant à genoux, les yeux baignant de larmes. Arrête, Kao-chan. S'il te plaît, ne va pas plus loin!"
Nous sommes là, impuissants, devant son visage en fureur comme jamais. Je comprends subitement que les mots qu'elle avait prononcés sur sa puissance réelles n'étaient pas du vent. Aucun d'entre nous n'aurait été en mesure de l'arrêter. Je l'entends rugir d'une fureur encore inconnue. Jamais de toute ma vie passée, je n'avais autant frissonné en écoutant un tel son gluttural sortir de la bouche de quelqu'un. C'est si... animal, si primitif... si loin de la Kaori distinguée à la voix juste un peu grave et rauque, ajoutant de la sensualité à sa personne.
"Comment as-tu osé... Mes camarades!" vocifère t-elle avant de libérer un peu plus d'énergie, laissant voler un mélange de fumée et de poussière autours d'elle.
Sa puissance continue d'augmenter encore et ses coups d'épée sont d'une telle vitesse que je sus que le surnom qu'elle leur avait donnés n'était pas volé. L'Epée Véloce. Aucun des shinigamis que je connaissais ne possédait un bras aussi rapide que le sien. Alors que l'Arrankar était en train de reculer, terrifié, Kaori avance toujours sans faillir, son bras maniant sa claymore avec dextérité inégalée avant de le trancher en une centaine de morceaux. Le sang gicle et des bouts de chair tombent en un bruit obscène au sol. Le combat semble s'être achevé... Et son Epée véloce m'apparaît encore plus redoutable que le jour où je découvris l'existence de cette technique.

Ce fameux jour, la salle de réunion était plutôt calme. Tout le monde se demandait où était passée Kaori alors qu'on avait prévu de s'entraîner au sabre, avant de partir dans le monde réel pour la guerre contre les Arrankars. Je commençais à m'impatienter ; ce n'était pas le genre de Kaori d'être en retard. Alors que je m'apprêtais à demander à Yumichika s'il l'avait vue, je la vis par la fenêtre, debout dans le jardin, tenant sa claymore dans sa main et faisant face à un arbre. Je vis son bras faire un geste presqu'imperceptible et, à la stupeur générale, le tronc se brisa en mille morceaux. Je mis quelques instants avant de comprendre que mon amie venait d'utiliser sa technique de l'Epée Véloce. Elle l'avait déjà évoquée et avait justifié sa non-utilisation par le fait qu'elle était obligée de supprimer son reiatsu, chose à laquelle ma chère n'aimait pas recourir si la situation ne s'y prêtait pas. En d'autres mots, si sa puissance en tant que shinigami lui suffisait. Kaori tourna la tête, légèrement, son doux sourire aux lèvres. J'eus la confirmation que la jeune femme que j'aimais n'était pas du genre à avoir besoin d'être protéger ; elle était suffisament forte pour cela. Sans imaginer la véritable étendue de sa puissance. Et du danger qu'elle pourrait devenir si elle venait à déchaîner ses pouvoirs.

Mon esprit frissonna à ce souvenir pourtant récent et avant de se porter à nouveau instinctivement vers la Tueuse aux Yeux d'Argent. Je lis dans ses yeux une souffrance infinie avant d'entendre des cris de douleurs s'échapper de sa gorge. Je n'arrive pas à bouger, je n'arrive pas à me résoudre à aller lui porter secours. Je ne peux que découvrir à quel point sa véritable nature est la meilleure arme que je n'avais vue. Et aussi la source inépuisable d'une souffrance que Kaori sait taire. Que puis-je faire sinon prier silencieusement avant de réaliser que Yumichika s'est précipité vers elle. Malgré la peur d'échouer, il sait que lui seul peut la faire redevenir normale.
"Tu peux le faire, tu m'a appris comment t'aider! hurle t-il. Aligne ton reiatsu sur le mien. Tu peux le faire parce que c'est toi."
Je voudrais le faire aussi mais je suis incapable de contrôler les flux d'énergie comme Kaori ou Yumichika. Je ferme les yeux en entendant mon amie gémir de douleur avant qu'un grand silence de mort n'envahisse mes oreilles. Mes yeux se réouvrent et, subitement, un flot de larmes inondent mon visage. Ma chère douce est à genoux, les rides hideuses qui déformaient son visage, les yeux couleur ambre et son bras qui était devenu une gigantesque lame, tout a disparu, comme si la... chose qu'était devenue Kaori durant l'espace d'un combat n'était qu'un fantôme sorti de mes pires cauchemars. Non, ce monstre, ça ne pouvait pas être elle. Je ne pouvais pas concevoir une idée aussi stupide, absurde. Mais je devais me rendre à l'évidence ; en elle, profondément enfoui, à tout instant, cette chose noire pouvait ressurgir et me faire perdre l'une des deux seules personnes que j'aimais vraiment.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: Re: [Claymore/Bleach/OC] Fleur en acier gelé   Dim 22 Aoû - 23:56

Fleur de glace, Fleur de métal


PoV Yumichika


J'aime caresser Kaori. J'aime sentir sa peau un peu froide sous mes doigts. J'aime sentir me cacher dans le palais de ses mèches. Et j'aime lui faire l'amour, sentir son corps s'agiter de soubresauts. Pourtant, elle reste presqu'inexpressive. Non, pas inexpressive. Le mot n'est pas juste. Ce serait plutôt que ses traits ne sont jamais déformés, ni par le plaisir ni par la douleur mais son visage n'est pas vide d'expression. Même quand mes mains s'aggrippent à ses seins, à son dos, à la courbure de sa chute de reins, elle ne laisse jamais paraître la moindre grimace, le moindre froncement de sourcil ou lueur d'extase dans ses yeux d'argent.

Visage d'une poupée de glace mais à l'âme plus tranchante, plus dure que l'acier, j'aimerai voir dans ses yeux d'argent l'essence de son être, que ce regard métallique n'est pas un monde gelé mais où peut brûler encore le feu d'une passion pour la vie, qu'à moi, elle ouvre enfin cette cellule dans laquelle ma chère douce a enfermé son cœur.

Je me souviens de ce jour où à moi et à moi seul, Kaori m'a dévoilé son secret. Non pas son secret. Sa vérité secrète. Que seule la suppression totale de son reiatsu peut révéler. Ce matin-là, nous étions partis chasser des hollows et, chose rare, Ikkaku n'avait pas pu nous accompagner. Nous traversions l'un de ces Quartiers du Rukongaï si misérables et si malfamés que des souvenirs irréels me revinrent. Ceux d'une vie lointaine. Celle qu'on menait avant d'intégrer le Gotei 13.
Un groupe de brigands affreux ont voulu nous attaquer. L'un d'eux voulaient "s'amuser" avec Kaori. La violer. Je ne voulais qu'une chose, le torturer lentement, lui arranchant chaque morceau de son sale corps pour une pensée si laide envers une fleur. Mais la belle blonde a alors arraché une partie de son kimono, dévoilant son torse. C'est alors que je les ai vues. Grâce à son reiatsu, Kaori a toujours su faire disparaître ses cicatrices. Et là, en les voyant, la nausée me monte à la gorge, un sentiment d'horreur m'envahit. Mais Kaori ne me dégoûte pas. Elle ne me dégoûtera jamais. Je n'ose seulement pas imaginer les souffrances par lesquelles celle que j'aime a dû endurer. Je la vie ébaucher un léger sourire sadique.
"Si ce corps ne vous dégoûte pas, essayez donc de vous amuser avec, " assena t'elle, un air moqueur sur son visage.
Lorsqu'ils virent la réalité du corps de cette chère petite, l'un des brigands ne put retenir le contenu de son estomac et le répandit au sol. Les autres n'étaient guère mieux. Tellement refroidis qu'ils baissèrent leurs gardes ; j'en profitai pour les éliminer sans aucune pitié. Je remarquais alors le sourire triste de Kaori. Mais ce qui me frappa vraiment fut son regard. Jamais je ne l'avais vue avec ces yeux. Une telle tristesse. Une telle souffrance dans ses prunelles d'argent. Même ce jour où elle avait supplié Ikkaku de mettre fin à ses jours, Kaori n'avait une telle expression de désespoir. Fleur de glace à l'âme de métal. Tu m'as montrée ce qui te faisait souffrir, ce passé que tu traînes, les chaînes de tes souvenirs qui t'entravent et avec lesquelles tu scellent la porte de ton cœur. Alors laisse-moi te donner ce qui te rendra le sourire. Laisse-moi simplement t'aimer, peu importent ces horribles cicatrices.

Ma petite fleur fragile.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: Re: [Claymore/Bleach/OC] Fleur en acier gelé   Mar 24 Aoû - 17:01

Toi qui me rappelles qui je suis


PoV Kaori

Avant que je la rencontre, j'avais oublié qui j'avais été il y a très longtemps. Katsumi Sanzô, cette humaine aux capacités spirituelles plutôt incroyables, me renvoyait à celle que j'étais au tout début où j'ai été transformée en mi-Humaine mi-Youma. Pas dans le mode de vie, bien sûr. Sa vie et celle qui a été la mienne sont séparées par un gouffre large d'un millier d'années-lumières. Non, c'est plutôt dans l'acceptation de nos pouvoirs, de notre nature qui me font me souvenir de l'apprentire-guerrière que j'étais.

Je l'observe alors qu'elle joue un match contre... Tezuka Kunimitsu, je crois que c'est son nom, au Capitaine de l'équipe de tennis de son école. J'observe ses yeux. Visiblement, ses camarades du Club n'en ont pas conscience mais son regard est toujours différent quand elle est sur un court. Le changement est probablement imperceptible pour de simples Humains. Je dois avouer que ce regard me fascine. C'est sans doute la grande différence entre elle et moi. Ce regard plein de vie, je l'ai perdu le jour où j'ai perdu ma famille. Ma famille... Je ne me souviens même pas de leurs visages, ni du son de leurs voix. Mon père, ma mère et ma grande sœur. La seule chose encore distincte dans mon esprit reste les hurlements de souffrance de ma sœur pendant que le Yoma l'outrageait tout en dévorant ses entrailles. Ses cris se confondent parfois avec un autre souvenir que je chasse rapidement de mon esprit. Elle est morte de toute façon, rien ne la ramènera. Je ne suis pas là pour sauver une morte. Je veille juste quelqu'un de vivant. Katsumi Sanzô. Petite Katie-chan comme j'aime à l'appeler. Parfois, je la surnomme la "sale gosse" ou simplement "gamine". Elle roule alors de gros yeux mais elle ne gagnera jamais contre moi. Pas parce que je suis plus forte qu'elle. Non, elle ne peut pas gagner, c'est comme ça.

J'entends l'arbitre annoncer sa défaite Six à Sept. Un score honorable. Je descends de mon arbre et je sens qu'elle va être encore gênée. Plutôt mignon.
"Plutôt pas mal, gamine, l'interpelai-je.
-Ka-Kaori-san."
Katsumi rougit violemment ; les regards de ses équipiers se braquent sur elle avant de me regarder. Les humains sont vraiment trop drôles. Un petit serpent s'insinue dans mon esprit mais je m'abstins. Je sais bien que ce Tezuka ne laisse pas indifférent. Comme l'autre d'une école rivale. Yukimura Seiishi. Ah! Cette jeunesse est désarmante et, à cause de cela, je retins en moi, un brin de sadisme ingénu. Je ne suis pas une méchante. J'aime juste l'embêter. Je les salue avant de m'envoler de nouveau en haut de mon arbre. Je me retourne et d'un regard qui veut tout dire, je disparais dans le ciel bleu.

Parce que rester avec une Tueuse aux Yeux d'Argent, c'est apporter parfois souffrance et malheurs. Et je ne veux pas que Katsumi Sanzô sache à quel point, l'image qu'elle me renvoie me rend parfois envieuse et jalouse. Parce qu'elle est le moi que j'étais il y a longtemps.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Claymore/Bleach/OC] Fleur en acier gelé   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Claymore/Bleach/OC] Fleur en acier gelé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bleach 359 - The Frozen Obelisk
» Claymore 81
» Fleurs gelées
» Bleach 292
» Bleach 329 - Raging Rampage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko x Inu :: Coin détente :: Fanfics-
Sauter vers: