AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les projets sont actuellement en pause (manque de staff)
Nous reprendrons dès que possible,
mais en attendant, vous pouvez toujours télécharger
nos projets terminés dans la catégorie appropriée Wink
 
A bientôt~

Partagez | 
 

 [Les petites Filles modèles]Des sentiments qu'on ne peut nier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: [Les petites Filles modèles]Des sentiments qu'on ne peut nier    Ven 2 Juil - 23:25

Des sentiments qu'on ne peut nier


Fandom : Les petites filles modèles de la Comtesse de Ségur, les nouvelles petites filles modèles de Rosalind Elland-Goldsmith
Genre : Suite d'OS, romance, un peu d'Angst, plus ou moins cross entre la version de la Comtesse de Ségur et celle de Rosalind Elland-Goldsmith
Rating : PG -13
Pairing/ Characters : Camille, Madeleine, Marguerite, Sophie et les mamans
Disclaimer : Les personnages ne m'appartiennent pas comme les univers ne m'appartiennent pas. J'ai
Résumé : [Les petites Filles modèles/Les nouvelles petites filles modèles] Suite de vignettes sur les Petites filles modèles à l'aide des thèmes de 10 choix


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Thème : Cellule

Sophie est colère. C'est pour ça que Madame de Fleurville l'a enfermée dans cette horrible pièce, cette prison, cette cellule que la maman de Camille et Madeleine appelle le cabinet de pénitence. Parce que Sophie s'est emportée contre Marguerite au point de vouloir la frapper au sang. Parce que la petite Sophie ne souvient plus que de la violence de sa belle-mère à son encontre. Et qu'elle ne connait désormais plus ce moyen pour exprimer l'infinie souffrance qui s'agite en elle. Et les murs de cette cellule grise et triste n'est qu'un reflet de ce qu'elle a dû apprendre à contenir quand sa belle-mère la fouettait. Mais Madame de Fleurville ne bat pas les enfants. Elle veut faire comprendre à Sophie que c'est elle et elle seule qui peut comprendre l'énormité de son geste et, pour cela, la maman lui inflige une punition terrible mais nécessaire : se retrouver seule avec elle-même.

Sophie s'est emportée. Elle a tout déchiré, la feuille de papier sur laquelle elle devait présenter ses excuses au bon Dieu pour s'être montrée méchante. La fillette a piétiné la plume qui devait lui servir à écrire. Elle a aussi renversé le pot d'encre et tout taché, la table comme sa robe. Et maintenant, Sophie comprend que ses actes dictées par la colère se retourneront encore contre elle. Et elle comprend que c'est dans cette petite pièce grise et triste qu'elle va découvrir ce que être libre veut dire. Parce que la vraie prison, c'était sa colère incontrôlable.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: Re: [Les petites Filles modèles]Des sentiments qu'on ne peut nier    Ven 2 Juil - 23:27

Thème : S'écarter
Pairing/Character : Un Camille/Madeleine implicite

Madeleine est triste. Elle se sent abandonnée. Demain, sa sœur Camille se marie et plus rien ne sera pareil. Bien sûr, elle cache les larmes de son chagrin, la jeune femme ne voudrait pas faire de la peine à sa sœur qu'elle aime tant et qui rayonne de bonheur en caressant pour la énième fois la mousseline et la soie de sa robe de mariée. Mais tout de même, c'est dur pour Madeleine de s'imaginer désormais se réveillant chaque matin avec le lit vide de Camille à côté du sien. Néanmoins, la jeune femme a senti depuis les fiançailles que sa sœur, imperceptiblement, s'éloignait d'elle. Ses préoccupations étaient devenues différentes d'avant celle la demande en mariage de son fiancé. C'était celle d'une future mariée.

Nostalgiquement, Madeleine regarde les vieux joujoux qu'elle et Camille partageaient quand elles étaient enfants. Elle regarde aussi les petits dessins, les paniers de jonc, toutes ces petites choses que les deux sœurs faisaient toujours ensemble. Elle avait éprouvé une jalousie honteuse envers l'homme qui lui enlevait l'être qui lui était le plus précieux, sa plus grande confidente, sa meilleure amie, cet homme qui l'écarte de sa sœur. Madeleine ne s'était jamais imaginé loin de sa sœur. Et elle va devoir désormais apprendre à vivre sans elle. Parce qu'un homme l'a écartée de la nouvelle vie de Camille.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: Re: [Les petites Filles modèles]Des sentiments qu'on ne peut nier    Sam 3 Juil - 0:31

Thème : Démon
Pairing : Sophie/Marguerite

Sophie adore taquiner Marguerite. Comme un petit démon ou un petit serpent qui s'agite en elle, la fillette aux cheveux châtains ne résiste pas à l'envie de voir son amie s'énerver. Ce n'est pas par méchanceté, c'est juste qu'elle aime bien voir les yeux de la petite s'enflammer, ses narines se gonfler sous l'effet de l'excitation et de la contrariété. C'est encore plus drôle être incapable d'avoir du répondant. Par contre, ça l'est moins quand Marguerite lui envoie en pleine figure ses vilains défauts. Mais après, tout, le démon de la chamaillerie fait partie intégrante de leur amitié, non? Alors, Sophie peut aller l'embêter encore un peu.

Thème : Jusqu'à l'océan
Pairing : Mr de Rosbourg/Mme de Rosbourg

Elle y pense chaque jour, qu'elle aurait dû le suivre dans ses voyages au bout du monde. Madame de Rosbourg aime vraiment son mari. Mais monsieur de Rosbourg a toujours haussé les épaules quand elle lui avouait dans la tiédeur du lit conjugal qu'elle avait envie d'exotisme à ses côtés. Il ne voulait pas la mettre en danger, lui disait-il. Et maintenant qu'il a disparu en mer, la jeune femme sait qu'elle aurait dû insister même si, au fond d'elle-même, l'idée de s'éloigner de la terre ferme pour le remous des vagues l'effrayait. Il y avait encore beaucoup de légendes sur l'océan, la mer, les îles lointaines et sauvages. Cela lui faisait peur... et la fascinait. Un peu naïvement, madame de Rosbourg imaginait les sauvages dans ces îles à l'autre bout de l'océan gardant des trésors précieux, elle s'adonnait à des rêveries pleines de délices avec son cher mari dans ces terres vierges et lointaines, au milieu de nulle part, loin des mondanités. Elle et lui s'aimant comme au premier jour. Mais l'imaginaire a ses limites ; ce n'est pas cela qui l'emmènera auprès de lui, jusqu'à l'océan.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Gossip Coco
IkkaYumi's Wife
{Citronnade Fiqueuse}

IkkaYumi's Wife{Citronnade Fiqueuse}
avatar

Messages : 1022
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 34
Localisation : Partout et nulle part sur le Net

MessageSujet: Re: [Les petites Filles modèles]Des sentiments qu'on ne peut nier    Sam 3 Juil - 0:34

Thème : Inclus
Pairing : Mme de Fleurville/Mme de Rosbourg

La maman de Marguerite avait toujours partagé le plus possible de moments avec sa fille, l'incluant dans les visites qu'elle faisait auprès de ses proches, l'écoutant avec attention dans ses petits ou gros chagrins, quand elle sentait que son père lui manquait. Mais depuis qu'elle est à Fleurville, il est de ces instants qu'elle n'a pas envie de partager avec Marguerite. Ces instants privilégiés qu'elle ne veut partager qu'avec sa chère Madame de Fleurville. Et la jeune femme voit bien que c'est réciproque.

Heureusement, Marguerite est encore petite, elle ne peut pas encore comprendre ces choses-là. Et puis, il y a Camille, Madeleine et la petite Sophie qui occupent ses journées, au même titre que les devoirs ou l'apprentissage de la grammaire, des calculs ou de la musique. Peut être que Marguerite, elle aussi, un jour viendra aura aussi envie de vivre des moments comme madame de Rosbourg qu'elle ne voudra partager avec personne d'autre qu'une personne qui lui sera chère. Et cette pensée, loin de l'attrister, la soulage du poids de la culpabilité de se sentir de nouveau femme.

_________________

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fanfiction.net/u/972265/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Les petites Filles modèles]Des sentiments qu'on ne peut nier    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Les petites Filles modèles]Des sentiments qu'on ne peut nier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Almassy, Eva] Petit éloge des petites filles
» La comtesse de Ségur - Les petites filles modèles
» Mes petites filles sages
» Trois petites filles - Le film
» Les malheurs de Sophie ; les petites filles modèles en audio gratuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neko x Inu :: Coin détente :: Fanfics-
Sauter vers: